Voici ce que j'imaginais ce matin dans mes réveries coquines.

J'ai déjà essayé la dilatation anale et j'avoue que j'aime sentir mon anus à la limite de la rupture, cela me procure un plaisir intense. Mais je ne connais pas encore mes limites, je me demande si je supporterais deux concombres au lieu d'un habituellement.

J'ai essayé la torture électrique qui consiste à introduire une électrode dans mon pénis, de placer les deux autres contre mes couilles, ensuite, d'isoler le tout avec un adhésif d'emballage qui recouvre totalement mon pénis et maintien les électrodes en place, puis de pousser progressivement l'intensité à son maximum. Ce traitement me fait souffrir énormément et m'amène souvent jusqu'à l'éjaculation.

J'ai essayé la fessée jusqu'à avoir le cul qui brûle.

Donc, ce matin, j'imaginais que j'avais un RDV avec un inconnu et que celui-ci, inspiré par cet article, me faisait subir ces trois supplices simultannément, puis s'en allait sans que je sache qui il est.

En résumé, une fessée avec deux concombres enfoncés dans l'anus et le stimulateur électrique à son maximum.

double-pen-tration-anale.jpgFessee.jpgelectro3.jpg

Retour à l'accueil

peggy travesti amateur

   

 

Je suis ce qu'on appelle une salope
Je suis une cougar de 60 ans

je vous invite à me découvrir, et si l'envie vous prend, à faire de moi votre servante soumise pour votre plaisir et le mien.

j'adore sucer, me faire enculer, j'aime me faire fesser, j'aime la double pénétration et le fist ou autre dilatation anale.

J'aime me faire torturer les seins ou la bite.

J'aime aussi être exhibée et mise à disposition d'un groupe  de personnes.

Mes prestations sont gratuites


http://www.lieuxdedrague.fr/profil/peggy

Venez me rejoindre sur GMAIL+peggy

Venez me rejoindre sur le site web de nouslibertins.com

NousLibertins.com - 1er reseau social libertin

Présentation

Commentaires

Images aléatoires

  • 251-340-clips-bizarres
  • Salope à l'hôtel

W3C

  • Flux RSS des articles
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés